En cette journée des droits des femmes, je me dis que je suis content d’avoir une fille.
Non sérieusement je suis content, Mais pas rassuré!
Je ne sais pas, on nous parle souvent d’émancipation des femmes, de liberté gagnée, de droit à l’égalité des sexes mais y a t-il réellement un écho à tout cela dans la pratique?

Mise à part les habitude sociales et culturelles qui expliquent des disparités de salaires, de partage ou d’attribution des tâches au sein même des couples et qui évoluent avec le temps, il faut avouer que depuis le combat des mouvements féministes ces dernières décennies on peut se demander si la société évolue dans le bon sens.

Aujourd’hui nos enfants sont baignés dans une culture dans laquelle on explique aux femmes comment bien dépenser son argent en shopping, que quand on est une femme on doit être jolie, aimer les loisirs créatifs ou la mode.
J’en veux pour preuve les catégories référencées sous le thème « féminin » sur les site d’abonnement de magazine. On y retrouve Mode, Décoration, People, Astrologie, Loisirs créatifs, Psychologie ou encore Sentiments. C’est vrai qu’une fille ça s’intéresse pas à la politique, la finance, le sport ou les voitures.

La femme occupe souvent une position de choix dans les clips vidéos ou la publicité. D’ailleurs ceux qui se disent gênés par cette représentation de la femme sont souvent confondues de féministes ringardes. Oui, parce qu’il faut être une femme pour défendre une femme. C’est un cliché de plus, un homme ça regarde le foot, ça s’intéresse pas aux couches et ça comprends pas les femmes.
Ce dernier point n’est pas complètement faux non plus, et réciproquement.

Alors pour illustrer cette représentation de la femme dans les clips, j’ai choisi la belle Jlo qui se trémousse sur des paroles d’une finesse et une richesse syntaxique digne d’un traité d’anatomie vue par un homme préhistorique.

Évidemment je ne vous cache pas qu’en tant qu’homme je ne suis pas insensible à cette création artistique, remarquez les jeux de lumières, les ombres, le choix des contrastes.
C’est de l’art moi je vous dis. M’enfin si ma fille tombe dessus je vais encore ramer pour lui expliquer que la vie c’est pas ça et qu’on attends autre chose d’elle.

Et je citerai Sakuems qui écrit ce commentaire à la vidéo:

Is it normal in USA ? there not a single artist in France that will do a song like that. and french girls aren’t prude, trust me. seriously .. a song about butts ? this will be a joke here. if i translate this, all i’m doing is laughing. « grosses grosses grosses fesses, qu’est que t’as des grosses fesses ! » that’s the chorus lol. if you’re french, please, tell me this is hilarious and ridiculous XD. Or like « throw up ur hands in the air if you like big booties » , really ? XD is this the road to get famous ? I’m just … you know, it’s like it’s female empowerment for Jlo an Iggy or some shitty things like that but in France – and a lot of other places – if a woman was doing this, it will simply be fucking degrading and objectifying. Not empowering at all, simply a shame, seeking for attention … i’m not even questionning the sexy side of this, i don’t mind if a MV is sexy. It’s just about a BOOTY lol !! it’s not even sexy, it’s lame XD ! Not a single french singer will sing about her butt and be proud of it. It will not even be on the radio, it will be a freakin joke.

Alors cette image de la femme d’aucuns diront qu’elle est choisie, que c’est justement la force de notre monde moderne que de laisser s’exprimer des personnalités selon leur choix.
Je suis pas sûr.

En tout cas, pour servir l’égalité des droits entre les sexes je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur chemin, place à l’éducation.

crédit photo Wallyir